Brexit. Nouvelle démonstration de l’impréparation des nationalistes

« Nous ne coalisons pas des États, nous unissons des hommes » - Jean Monnet

Brexit. Nouvelle démonstration de l’impréparation des nationalistes

À partager !

Le vote de mardi soir sur les amendements concernant le Brexit à Westminster a une nouvelle fois débouché sur le mythe britannique que l’Union européenne devra se plier à la volonté de la Grande-Bretagne. L’UE serait ainsi contrainte de rouvrir les négociations et surtout contrainte de proposer un autre deal.

Selon les anti-européens du camp conservateur, c’est tout l’accord qu’il faudrait renégocier. Au nom de quoi ? De la souveraineté britannique… Mais à aucun moment, ces partisans de la souveraineté nationale ne se demandent au nom de quoi leur souveraineté est plus forte que celle des 27 autres Etats membres de l’Union européenne. Cela ne rentre même pas en ligne de compte.

Le plus surprenant est qu’ils ne vont même pas au bout de leur logique en refusant d’avoir une sortie négociée. Après tout, un Brexit signifie redevenir un Etat tiers à l’UE et ensuite on négocie un traité de libre-échange. Mais au lieu de cela, on se retrouve à 58 jours de la sortie officielle du Royaume-Uni et toujours aucun accord.

La théorie du conflit

Or, il y a eu deux ans pour négocier. Mais cela ne semble pas entrer dans la rhétorique des plus eurosceptiques Britanniques.

En réalité, ils sont dans la situation du pari avec deux camions qui se font face à face. Ils pensent qu’il leur suffit de continuer comme si de rien était tout droit, en lâchant même le volant des mains pour que le camion de l’UE transige et les laisse passer. Mais ils oublient qu’ils n’ont pas le même type de camion : c’est un 9 m3 contre un camion de trois tonnes 5…

Mais il est vrai que vu le nombre d’acteurs du côté européen, on aurait pu penser qu’il y allait avoir un partenaire qui lâcherait avant de peur d’être plus perdants que les autres.

Sauf que le pari ne fait pas une stratégie… Et la simple souveraineté ne suffit pas face aux intérêts contraires d’une autre souveraineté.

Like
1

À partager !