« N’oublie pas de penser à demain » de Siobhan Curham – 9 étoiles

« Nous ne coalisons pas des États, nous unissons des hommes » - Jean Monnet

« N’oublie pas de penser à demain » de Siobhan Curham – 9 étoiles

À partager !

Un très beau roman sur la rencontre entre un jeune réfugié syrien et une lycéenne anglaise qui vit dans une extrême pauvreté dans le sud du pays. Les deux ont tous les droits d’être malheureux mais avancent pas à pas. Bravo à l’autrice pour cette très belle histoire.

« N’OUBLIE PAS DE PENSER À DEMAIN », par Siobhan Curham (éditions Flammarion jeunesse), publié en français en mai 2019.

Résumé : Stevie : « Je jette un coup d’œil vers Hafiz. Il se marre sans bruit. Des fossettes apparaissent de chaque côté de sa bouche et ses yeux turquoise brillent. Il me donne envie de rire, moi aussi. » Hafiz : « Je l’ai remarquée à la seconde où je l’ai vue assise toute seule, les sourcils froncés. S’il y avait eu une bulle de bande dessinée au-dessus de sa tête, on aurait pu lire : Je voudrais être ailleurs. » Stevie doit faire face à la dépression de sa mère. Hafiz a fui son pays déchiré par la guerre. Ensemble, ils vont retrouver l’insouciance qui manquait à leur vie.

J’ai aimé : la justesse des deux personnages. Ils sont généreux mais pris dans des angoisses abominables. La description faite des services sociaux anglais montre bien à quel point le système est là pour surveiller les abus et non pas aider. L’enchaînement des chapitres donnant le ressenti alternativement de chacun des deux personnages est bien fait. On dévore le livre!

J’ai moins aimé : le racisme de principe de certains élèves, mais l’autrice réussit à leur donner suffisamment de profondeur pour que ce ne soit pas bête et méchant. La fin m’a un peu laissé sur ma faim, mais on a vraiment commencé un nouveau chapitre de leur vie.

J’ai donc passé un très bon moment et je donne la note de 9/12 étoiles ! Même s’il est plutôt destiné aux jeunes, il peut être lu par tout le monde.

Pour acheter ce livre, c’est ici

Like
1

À partager !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •